Premier séminaire d'échange national

Contexte scientifique

L’écologie chimique est un domaine scientifique de recherche pluridisciplinaire qui permet d’étudier les interactions entre organismes et les interactions organismes-environnement. L’allélopathie étudie plus spécifiquement les interactions des plantes (ou organismes photosynthétiques) avec leur environnement (plantes-plantes, plantes-microorganismes, plantes-insectes, plantes-herbivores…) via la production de molécules spécialisées.

Ces processus sont maintenant reconnus pour jouer un rôle important dans la compréhension du fonctionnement physiologique propre des végétaux (voies métaboliques), des adaptations aux facteurs environnementaux (hausse de température, contaminants...) et des interactions avec les organismes environnants. A ces mécanismes s’ajoutent également d’autres interactions biotiques et mécaniques qui montrent toute la complexité du fonctionnement et de la dynamique des végétaux aquatiques. 

Les études des interactions biotiques sous modulations abiotiques deviennent importantes à prendre en compte à l’heure actuelle car les effets des changements environnementaux sur le fonctionnement des milieux sont de plus en plus significatifs. En effet, dans ce contexte de changements globaux, ces approches scientifiques seraient prometteuses tant dans le domaine fondamental (caractérisation des milieux et de l’évaluation du fonctionnement : compréhension des réseaux trophiques, des adaptations et résiliences, de la dynamique végétale) qu’appliqué (apports de nouveaux outils dans la gestion et la restauration -radeaux flottants, culture des plantes, lutte biologique, découverte de biomolécules, biocontrole, plantes invasives…-).

Des recherches pour une meilleure compréhension des interactions biotiques (exemples : interactions macrophytes-macrophytes, macrophytes-biofilms, macrophytes-phytoplancton, phytoplancton-plancton) et de l’influence des paramètres abiotiques sur ces interactions en milieu aquatique sont réalisées au sein de différentes équipes de recherche en France et demeurent peu structurées à l’échelle nationale.

Pour ces différentes raisons, nous proposons l’organisation d’un séminaire scientifique qui permettra de fédérer des chercheur-e-s de différentes disciplines (biologie, écologie fondamentale et appliquée, physiologie, biochimie, microbiologie…) et des gestionnaires à l’échelle nationale, avec une ouverture à l’internationale autour de cette thématique. Concrètement, l’objectif est d’initier un réseau de recherche et de faire le lien entre recherche fondamentale, recherche appliquée et professionnels ou partenaires institutionnels.

 

Enjeux du colloque et valorisation

Ce colloque a donc pour objectifs :

  • De permettre aux chercheur-e-s de partager leur travail et d’identifier les besoins de cette recherche sur ces organismes photosynthétiques et leurs interactions dans les milieux aquatiques (lacs, étangs, rivières…) et les zones humides (zones littorales, zones tourbeuses…). Les interactions macrophytes-macrophytes, macrophytes-biofilms, macrophytes-phytoplancton, ou phytoplancton-plancton par exemple seront concernées.
  • De proposer des journées d'échange originales combinant des interventions de conférencier-e-s et des ateliers sur différentes thématiques (méthodologie ; applications...).
  • De rédiger une synthèse des connaissances sur toutes ces interactions sous forme d’un ouvrage collectif.
  • De consolider et d’établir des liens entre recherches fondamentale et recherche appliquée avec des professionnels (ex : gestionnaires de milieux) et des partenaires institutionnels.

 

Organisation de la manifestation

Ce séminaire, en langue française (sauf conférenciers invités) se déroulera du 11 au 13 juillet 2022, à l'Université Savoie Mont-Blanc, sur le campus scientifique du Bourget du Lac. Les pauses cafés, le déjeuner du 12 juillet et la croisière scientifique sur le lac du Bourget sont offerts. Les autres frais de déjeuner-repas et de déplacements seront à la charge de chaque participant.

Ce colloque est sans frais d’inscription mais est limité à 80 participant.e.s.

Appel à communication : du 20/01/22 au 18/05/22

 

Valorisation du séminaire : Ouvrage Collectif (Financement OFB- Pôle Ecla) et/ou review :

Une valorisation de ce séminaire est prévue via la rédaction d’un ouvrage collectif et/ou review.

Des informations plus détaillées vous seront données lorsque l’appel à communication sera clos.

Personnes connectées : 2